Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juillet 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss

TOUS LES ARTICLES
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
PNR (Parc Naturel Régional)
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 29 SEPTEMBRE 2014

Le 02/10/2014 à 10h54 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

Après l’approbation, à l’unanimité, et sans remarque, du Procès-verbal de la séance du 13 juin 2014, une minute de silence a été observée en mémoire d’Hervé Gourdel, victime de la barbarie humaine.
DÉLIBÉRATIONS
1-Élection du délégué pour la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (CAPG).

Suite à l’annulation des élections municipales de Cabris et de l’arrêt du Conseil Constitutionnel précisant la nouvelle répartition des sièges à la CAPG (voir, sur notre site, l’article du 20-07-2014), la commune de Spéracèdes ne dispose plus que d’un siège au lieu de 2 précédemment. Le Conseiller est élu par le Conseil Municipal parmi les Conseillers Communautaires sortant.
Roger Navetti ayant fait remarquer que, dans le cas où une commune n’avait qu’un seul représentant, un suppléant était prévu, il lui a été répondu que cette élection se ferait lors d’un autre Conseil, sans que ce soit obligatoirement un Conseiller Communautaire sortant.
Une seule candidature : Joël Pasquelin.
Élu à l’unanimité.
2-Nouvelles compétences de la CAPG.
Face à des besoins de débits toujours croissants, la CAPG, le Conseil Général 06, le Syndicat Intercommunal des Collectivités Territoriales Informatisées des AM (SICTIAM), souhaitent mettre en place des actions communes, cohérentes et concertées, et mettre en œuvre le Schéma Directeur Départemental d’Aménagement Numérique des AM.
Pour agir dans ce domaine, la CAPG doit prendre la compétence ʺAménagement de l’espace communautaire/Développement numérique du territoire communautaireʺ.
Délibération adoptée à l’unanimité.
3-Augmentation des taxes pour l’année 2015.
Suite à une ʺforte recommandationʺ du Préfet et des services des finances publiques à la commune, Monsieur le Maire propose d’augmenter le taux de la part communale des taxes d’habitation et du foncier bâti.
Taxe d’Habitation, en 2014 : 8,36 %, en 2015 : 9,36 %
Taxe du Foncier Bâti, en 2014 : 7,17 %, en 2015 :8,17 %
La Taxe Foncier Non Bâti est inchangée : 27,39 %
Christophe Roustan, pour Spéra2014, indique que son groupe votera cette augmentation à son corps défendant, la crise actuelle pénalisant grandement les ménages. A cette augmentation, s'ajoutera celle due à la revalorisation de la base locative.Cependant la diminution des subventions annoncées, amène, a-t-il dit, à être obligé d’augmenter les ressources de la commune. Il rappelle que le candidat Joël Pasquelin avait, dans son programme électoral, promis la non-augmentation des impôts locaux.
Monsieur le Maire répond qu’il s’était engagé à limiter l’augmentation correspondant à l’inflation.
Roger Navetti, pour Spéracèdes Demain, intervient, à son tour, en constatant que la fragilité des finances communales était connue par ceux qui avaient étudié les budgets des années précédentes, ce qui n’incitait pas à l’optimisme. Le document transmis par le centre des Finances Publiques de Grasse, incite, lui, au pessimisme, et il citait :
ʺLa Capacité d’Auto Financement (CAF) ne couvre pas l’annuité de la dette en capital depuis au moins 5 ans, signe d’une rupture de paiement à court terme ʺ
ʺLes ressources d’investissement ne permettent pas de financer les dépenses d’équipement, la commune doit prélever sur son fonds de roulement (déjà très bas) et emprunter.ʺ
ʺLes marges de manœuvre, en matière de réduction des charges de fonctionnement sont limitées (62 % des charges sont incompressibles) ʺ.
Pour Roger Navetti, les raisons de cette situation sont évidentes :
Depuis des années, les municipalités successives s’étant fait un point d’honneur de ne pas augmenter les taux locaux, le recours à l’emprunt a été indispensable pour des opérations qui auraient dû être autofinancées.
Il notait au passage que cette volonté de ne pas augmenter les taux ne signifiait pas, ne pas augmenter les impôts. Il rappelait que la suppression de l’abattement sur la taxe d’habitation avait pénalisé les seuls habitants de Spéracèdes.
A de nombreuses reprises, nous avons développé ce thème.
Citant l’adage bien connu, il déclarait : ʺGouverner c’est prévoirʺ, mettant en cause les municipalités précédentes où, à aucun moment ce problème n’avait été soulevé. Il concluait, en annonçant que devant cette situation alarmante où la seule issue semble être l’augmentation des taux, les 2 représentants de Spéracèdes Demain voteraient la délibération.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Nous resterons vigilants pour que la commune n’entreprenne pas des opérations au-dessus de ses moyens, notamment le projet de la salle polyvalente.
4-Taxe sur la consommation finale d’électricité. Fixation du coefficient de multiplication.
Cette taxe est fixée pour l’année 2015 à 8,5 % au lieu de 8 % précédemment.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Les délibérations 5-6-7-8 sont des jeux d’écriture comptable. Elles permettent de financer des opérations (travaux à la mairie, travaux dans l’appartement du directeur de l’école) sans avoir recours à l’emprunt, notamment en puisant sur la somme préalablement réservée à l’opération ʺsalle polyvalenteʺ.
Cette dernière opération que nous rejetons toujours en l’état actuel de nos finances.
Délibérations adoptées à l’unanimité.
9-Demande de subvention au Conseil Général.
Subvention demandée pour des travaux à la mairie.
Délibération adoptée à l’unanimité.
10-Tarif de l’étude scolaire.
Francis Scordo, Adjoint aux écoles, propose, pour l’année scolaire 2014/2015, un tarif de l’étude, modulé en fonction du nombre de jours de fréquentation.
2 fois par semaine : 5 € par enfant et par mois ; 3 fois par semaine : 7,5 € par enfant et par mois ; 4 fois par semaine : 10 € par enfant et par mois.
Délibération adoptée à l’unanimité.
11-Désignation des représentants pour la Commission Communale des Impôts Directs.
Cette commission a pour tâche de veiller à la valeur locative des bâtiments.
Monsieur le Maire présente une liste.
Christophe Roustan déplore qu’aucun représentant de SPÉRA2014 n’y figure alors que les 2 représentants de Spéracèdes Demain sont sur la liste des suppléants. Il fait état d’un courrier adressé à Monsieur le Maire, communiqué à l’ensemble des Conseillers Municipaux, où il demande que son groupe soit représenté.
Monsieur le maire déclare ne pas vouloir modifier la liste présentée.
Christophe Roustan fait état de son mécontentement.
Délibération adoptée avec 2 votes "contre" : Christophe Roustan. Martine Maubert-Rey.
12- Autorisation à Monsieur le Maire de signer la convention d’urbanisme avec la CAPG.
Délibération reportée, Michel Pierret rapporteur de cette délibération étant absent.
13- Autorisation de la commune afin de lancer les démarches pour le passage au Plan Local d’Urbanisme. (PLU)
Le ʺdémarrageʺ du PLU est obligatoire à partir du début 2015. L’actuel POS restera valide jusqu’à ce que le PLU soit opérationnel.
Délibération adoptée à l’unanimité.
14-Motion de soutien à l’action de l’Association des Maires de France pour alerter les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l’État.
Délibération adoptée à l’unanimité.
15-Acquisition d’un terrain pour une aire de stationnement. (Sous la Croix)
Cette acquisition se fera grâce à des subventions pour 48 000 € et à de l’autofinancement pour 12 000 €.
Délibération adoptée à l’unanimité.
QUESTIONS DIVERSES
●Francis Scordo fait le point sur la rentrée scolaire.
117 élèves contre 128 l’année dernière.
Cette rentrée, malgré les problèmes posés par l’application de la loi sur les rythmes scolaires, s’est bien passée.
La moitié des enfants participent aux Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) ; son coût : 1 € par enfant et par semaine.
Une centaine d’élèves mangent à la cantine, répartis en 3 services. Fabienne et Isabelle, les 2 secrétaires qui ont encadré, bénévolement et sur leur temps de repos, les élèves pour le service de cantine qui se tenait à la mairie l’année dernière, ont été remerciées.
●Martine Maubert-Rey déplore que la promesse, faite par Monsieur le Maire de transmettre aux Conseillers Municipaux les documents relatifs à la CAPG, n’ait pas été suivie d’effet.
Elle lui reproche également, que le groupe SPÉRA2014 n’ait pas été averti de la possibilité d’intégrer des commissions de la CAPG, et de ne pas avoir répondu à la lettre que son groupe lui avait adressée pour demander que ses 2 représentants soient rajoutés aux membres des commissions.
Monsieur le Maire lui a répondu que c’était à eux de se renseigner et de venir faire part de leur demande.
Nous précisons que nous non plus n’avons pas été avertis par Monsieur le Maire. Nous avons eu connaissance de cette possibilité d’intégrer les commissions communautaires car présents aux Conseils Communautaires. Nous avons rencontré le Maire pour lui faire part de nos vœux, vœux que nous avons confirmés dans une lettre que nous lui avons adressée.
● Questionné par Claude Martin sur le devenir de la boulangerie, Monsieur le Maire a indiqué que Ludo Pascannet avait pris contact avec André Majoulier, propriétaire de la boulangerie, pour essayer de trouver un accord pour la reprise du magasin.
● Suite à une question de Claude Martin, Francis Scordo a informé le Conseil que le bulletin municipal était chez l’imprimeur ; il devrait ʺsortirʺ courant octobre.



commentaires commenter

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 26 SEPTEMBRE 2014

Le 02/10/2014 à 10h46 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)

● Le Président informe le Conseil des décisions prises par lui-même et celles prises par le bureau conformément aux attributions, déléguées au Président et au Bureau, par l’organe délibérant. Le Conseil a pris acte sans qu’aucune question ne soit posée.
● De nombreuses délibérations, concernant : ʺles Ressources humainesʺ, ʺles Finances et les performances publiquesʺ, ʺle Développement économique et l’agriculture ʺ, ʺLe Développement, la qualité de vie et la solidarité ʺ, ʺl’Aménagement du territoire et cadre de vieʺ, ʺla Cultureʺ, ont été adoptées à l’unanimité.
Nous relèverons :
- Un nouveau barème des cotisations des entreprises qui semble aller dans le sens d’une plus grande équité.
Dans l’ensemble, nos entreprises seront moins lourdement taxées. Le manque à gagner pour la commune sera pris en compte par la CAPG sous forme d’un fonds de compensation.
- Une proposition de mise à bail rural pour l’installation de 2 agriculteurs à Collongues sur des terres détenues par la CAPG.
Certaines délibérations n’ont pas été votées par le groupe ʺGrasse à tous-Ensemble et Autrementʺ. Elles concernaient :
-Toutes celles où il était question des anciens syndicats Sillage et le SIVADES. Ce groupe expliquait sa position par le fait qu’il n’avait jamais été associé à la gestion de ces 2 syndicats
-La réalisation d’infrastructures de transport collectif en site propre sur le territoire de la CAPG, notamment sur des sections prioritaires : entre le Centre-ville de Grasse et la gare SNCF, le secteur Ouest de Grasse (vers Peymeinade et Le Tignet), le secteur Sud de Grasse. La raison : il n’est pas spécifié, dans cette délibération, que le projet du funiculaire à Grasse soit définitivement abandonné.



commentaires commenter

FÊTE DU PARC NATUREL RÉGIONAL DES PRÉALPES D’AZUR (PNR) SAMEDI 13 SEPTEMBRE 2014 GOURDON

Le 15/09/2014 à 20h08 par Spéracèdes Demain dans la catégorie PNR (Parc Naturel Régional)

Ce samedi, il était peu aisé de trouver une place dans le pré de Gourdon, transformé en parking pour la circonstance : le succès rencontré par la fête du PNR en était la cause.
Les agriculteurs du ʺParcʺ présentaient le fruit de leurs activités. Les visiteurs ont pu se rendre compte qu’elles étaient nombreuses et de grande qualité : l’huile, d’olive bien entendu, les olives, la pâte d’olive, le miel, les produits maraîchers, les confitures artisanales, le tout avec dégustations, sans modération.
Les éleveurs du PNR rappelaient que l’on peut encore trouver, auprès d’eux, de la viande de bêtes mangeant de l’herbe ! De nos jours, il n’est pas inutile de le préciser, car ce n’est pas toujours le cas pour les fermes démesurées du Nord de la France.
Lors des discours, les quelques élus du PNR présents, (très peu d’élus de la Côte) ont abordé le sujet du Loup ainsi que celui du devenir de l’élevage traditionnel de nos Préalpes.
Des artisans travaillant le bois, des tourneurs notamment, montraient une dextérité prodigieuse : quel régal de voir, sous leurs ciseaux, un ʺmorceau de boisʺ se transformer en un coquetier au pied d’une finesse incroyable. Il y a de la magie chez ces gens-là !
Des animations (baptême à poney, à dos d’âne…), des initiations (escalade, spéléologie, slackline, vélo électrique…), des randonnées, des visites guidées, des ʺbaladesʺ, des ateliers participatifs, des rencontres-débats et, comme il se doit, un coin gourmand pour goûter à des plats confectionnés avec des produits du territoire : le programme proposé était riche.
L’affluence a montré que, petit à petit, le PNR prend sa place dans l’esprit du public : c’est une bonne chose, mais FR3 et les radios locales ont ʺoubliéʺ d’être présentes. C’est regrettable, les organisateurs, qui se sont dépensés sans compter, auraient mérité d’être encouragés.



commentaires commenter

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 05 SEPTEMBRE 2014

Le 12/09/2014 à 16h46 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)

● Le Président informe le Conseil des décisions qu’il a prises, depuis le 11 juillet 2014, conformément aux attributions, déléguées au Président, par l’organe délibérant.
Le Conseil a pris acte sans qu’aucune question ne soit posée.
● Le Président informe le Conseil des décisions que le Bureau Communautaire a prises, depuis le 11 juillet 2014, conformément aux attributions déléguées au Bureau Communautaire par l’organe délibérant.
Le Conseil a pris acte sans qu’aucune question ne soit posée.
Les délibérations 014, 015 et 016, portant sur les audits énergétiques et sur les potentiels hydroélectriques et solaires concernant le territoire de la CAPG, nous semblent aller dans le sens de nos préoccupations en matière d’énergies renouvelables.
Par contre, la délibération 017, faisant allusion à la réalisation du funiculaire à Grasse, nous inquiète. Public, nous n’avons pu demander des précisions et sommes surpris qu’aucun Conseiller Communautaire ne l’ait fait. Nous allons nous renseigner et vous informerons.

● Délibération 319.
Le Comité Technique paritaire du personnel de la CAPG comprend des représentants de la collectivité et des membres du personnel. A l’unanimité, le Conseil Communautaire fixe à 5 le nombre de titulaires et à 5 le nombre de suppléants pour chacun de ces 2 collèges.
● Délibération 320.
Le Conseil accepte, à l’unanimité, la délégation de maîtrise d’ouvrage pour la programmation de voirie 2013 de la commune de Collongues, la commune assurant le financement de l’opération, subvention du Conseil général déduite.
Cette décision n’a pas d’impact sur les finances de la CAPG.
● Délibération 321. Composition des commissions thématiques.
Cette délibération, prévue pour le Conseil Communautaire du 11 juillet 2014, avait été reportée sur proposition du Président. Il souhaitait que des Conseillers municipaux, non Conseillers Communautaires, puissent en faire partie.
Les propositions des Maires ont été prises en compte.
Le tableau modifié et définitif a été adopté avec un vote contre.
Etant présents lors du Conseil du 11 juillet 2014, nous avons demandé, dans les jours qui ont suivi, une entrevue à Monsieur le Maire pour lui faire part de nos propositions sur ce sujet : nous avons été entendus.
Ces commissions sont au nombre de 12.
Pour Spéracèdes Demain :
Claude Martin est membre des commissions : Déchets ; Développement économique et agriculture ; Environnement, Forêts et Energie.
Roger Navetti est membre des commissions : Aménagement du territoire ; Finances et Performances publiques ; Déplacements et Transports.
Nous mettrons toute notre énergie pour faire entendre la voix des Spéracèdois.

● Question diverses.
- Monsieur le Président a rappelé que suite à l’annulation des élections municipales de Cabris et à la décision du Conseil Constitutionnel (décision que nous avons développée sur notre site), le nombre de Conseillers Communautaires passerait de 70 à 62.
Il a dit avoir plaidé, en vain, pour le maintien de l’assemblée en l’état. La composition actuelle, fruit d’un consensus, permettait une représentation plus équitable, notamment pour les petites communes. Il va demander une augmentation de 10 % des sièges, soit 6 sièges de plus, pour essayer de rectifier les anomalies paraissant les plus criantes. Mais de toute façon, a-t-il dit, au final, ce ne sera pas satisfaisant.
Cette nouvelle répartition, quelles que soient les bonnes volontés affichées, que nous ne mettons pas en doute, pénalise les petites communes au moment des votes.
- A propos des rythmes scolaires, Monsieur Délia a remercié tous les acteurs qui ont participé à l’élaboration des activités périscolaires. Ces activités seraient mises en place à partir du 9 septembre, avec affichage à la porte des écoles.
- Pour terminer, le Président a invité les Conseillers Communautaires à participer au concours de boules, organisé à leur intention, le samedi 13 septembre.
Il est regrettable que la date choisie soit celle de la fête du PNR qui se déroulera à Gourdon.

commentaires commenter

NOUS N’AVONS PLUS DE GARDE …

Le 24/08/2014 à 20h30 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Lors de notre dernière entrevue du 23 juillet 2014 avec Monsieur le Maire, nous avions abordé, entre autres, le problème du remplacement des 2 gardes en congé de maladie. Un garde de Cabris devait, momentanément, venir sur Spéracèdes, quant au second garde, la réponse avait été évasive.
Maintenant que leur absence est effective : Spéracèdes n’a plus de garde à plein temps.
Celui de Cabris ne viendra que ponctuellement ou en urgence, pour le deuxième rien n’est prévu !
Le traitement d’un garde en congé de maladie est en partie pris en charge par une assurance souscrite par la commune.
Le ʺcoûtʺ total, des 2 gardes en congé de maladie, du salaire et des charges pour employer un jeune garde, est très sensiblement moins élevé que celui de 2 gardes en activité dont les salaires ont été budgétisés. Cet emploi ne ferait donc pas dépenser plus que prévu.
Un problème cependant, le remboursement par l’assurance est différé de plusieurs mois : la commune doit ʺfaire l’avanceʺ. Elle s’élèverait, suivant nos calculs, aux environs de 2 300 € par mois.
Il nous paraît nécessaire de dégager cette somme, somme récupérée par la suite, afin d’assurer la sécurité dans Spéracèdes.

commentaires commenter

MAISON A VENDRE

Le 23/08/2014 à 07h31 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

COMMEMORATION DE LA MOBILISATION GENERALE POUR LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

Le 09/08/2014 à 07h05 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Vendredi 1er août 2014, à 16 h, le tocsin de toutes les églises de France a sonné, rappelant qu’il y a cent ans, ce même tocsin annonçait la mobilisation générale : triste anniversaire, mais rappel indispensable pour nous et les nouvelles générations.
A Spéracèdes, les cloches sont restées muettes, personne n’ayant été capable de les actionner.
Un regroupement avait été aussi prévu pour marquer cet événement.
Il est regrettable que les Spéracèdoises et les Spéracèdois n’en aient pas été avertis pour les inciter à participer à ce devoir de mémoire : aucune affiche, rien sur le site municipal.
Certains Conseillers Municipaux, dont nous faisons partie, n’en ont pas été informés.
Ce manque de communication qui est un mal chronique de la municipalité depuis de nombreuses années (déjà lors des deux mandats précédents), touche encore les Spéracèdois.
Spéracèdes Demain et ses deux élus continueront à pallier cette carence.

commentaires commenter

ENTREVUE AVEC MONSIEUR LE MAIRE

Le 09/08/2014 à 07h01 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Mercredi 23 juillet, nous avons rencontré Monsieur le Maire pour l’entretenir de différents points que vous nous avez signalés concernant la vie quotidienne du village.
-Déjections canines.
Un avis doit être à nouveau publié. Nous avons demandé qu’une surveillance accrue et ciblée soit mise en place le plus tôt possible. La réponse a été favorable.
-Tapage nocturne.
Il a été confirmé qu’en cas de tapage nocturne, c’est le garde qui doit être prévenu, charge à lui d’avertir la gendarmerie, si nécessaire.
-Encombrants.
Nous avons fait remarquer que des ʺencombrantsʺ étaient régulièrement déposés dans le village, en dehors des jours de ramassage (premier mardi du mois). Nous avons demandé que le nécessaire soit fait pour stopper cette pratique peu respectueuse de l’image de notre commune.
Un avis doit être publié ; nous avons demandé également qu’il le soit le plus tôt possible.
-Ordures ménagères.
Nous nous sommes inquiétés de l’avancement, au niveau de la Communauté d’agglomération, dont c’est une des compétences, des solutions envisagées pour remplacer l’ancien SIVADES. Nous avons suggéré que la nouvelle structure prenne en compte les techniques innovantes pour que le tri sélectif soit plus efficace et, à l’arrivée, moins polluant. (Des systèmes fonctionnent depuis de nombreuses années dans l’Est de la France.)
Il nous a été répondu que la réflexion n’avait pas encore été entamée !
En attendant, nous avons réclamé que des containers supprimés sur la commune, pour des raisons non justifiées, soient replacés, évitant ainsi l’usage systématique de la voiture.
Le Maire nous a dit intervenir ; là encore nous espérons des résultats rapides.
-Police rurale.
Un garde, Philippe Réveillon, est malade, son absence risque de se prolonger. Le deuxième garde, Denis Chalumeau, doit subir une intervention chirurgicale qui le tiendra éloigné de son poste pour plusieurs mois. Nous nous sommes inquiétés de leur remplacement. Un garde de la Police Rurale de Cabris assurera un remplacement. Pour le deuxième remplacement, les explications fournies sont restées très vagues. Compte tenu de la réglementation qui nous a été présentée, nous avons demandé que ce remplacement soit pourvu. (On nous a toujours affirmé que deux gardes étaient indispensables.)
-Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (CAPG).
Lors de la séance du Conseil Communautaire du 11 juillet 2014, le Président a émis le vœu que les commissions puissent intégrer des Conseillers Municipaux non Conseillers Communautaires. Nous avons fait part, à Monsieur le Maire, du désir de travailler dans certaines commissions. Il nous a indiqué ne pas être opposé à cette mesure.
Nous lui avons annoncé qu’un courrier précisant nos demandes lui serait adressé ainsi qu’au Président de la CAPG.
-Repas des élus.
Nous avons remercié monsieur le Maire d’avoir été conviés au repas des élus dans le cadre de la fête du village, mais compte tenu de l’état des finances, nous lui avons proposé de payer notre repas. Devant son refus, nous avons décidé de faire un don, équivalent au montant de nos deux repas, au Comité Communal d’Action Sociale (CCAS). Nous avons constaté lors de ce repas que certains convives n’étaient pas des élus ou des conjoints d’élus, et en avons été surpris…
-Informations diverses.
Monsieur le Maire nous a informés que certaines subventions avaient été ʺencaisséesʺ : 15 000 € de la Région pour la salle polyvalente, 1 250 € sur la réserve parlementaire de la Sénatrice Madame Hélène Masson-Maret pour les rideaux de la salle des mariages et 1 890 € sur la réserve parlementaire du Député Charles-Ange Ginésy pour les tablettes numériques pour la classe maternelle.
Nous rappelons que nous nous sommes prononcés contre ces dépenses, compte tenu de l’état des finances de la commune. L’achat et la pose des rideaux ainsi que l’achat des tablettes numériques ayant été adoptés à la majorité, il n’y a pas lieu d’y revenir, mais pour la salle polyvalente aucune délibération n’a été présentée, il n’y a donc pas eu de vote sur ce sujet.





2 commentaires commenter

ORCHESTRE ʺLES ANONYMESʺ

Le 08/08/2014 à 11h27 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Dans le cadre des Estivales proposées par le Conseil Général, l’orchestre ʺLes Anonymesʺ se produira à Saint-Vallier, le mardi 19 août 2014 à 21 h, dans le pré.
Jean-Louis Maiffredi et son groupe proposeront une soirée basée sur des musiques et des chants traditionnels : niçois, italiens et provençaux.
Entrée libre.

commentaires commenter

ʺLA BELLE EPOQUEʺ A LA FÊTE DE L’EAU A CABRIS

Le 25/07/2014 à 10h35 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Après les discours des différentes personnalités présentes, le public était convié à un concert, ʺLa Belle Epoqueʺ avec Alain Loustalot et son orchestre : des musiques joyeuses ramenant anciens et ʺjeunesʺ ( !) anciens, au temps de leur jeunesse. Le plaisir d’entendre à nouveau ces mélodies prenait le pas sur une certaine nostalgie bien compréhensible. Pris par l’ambiance, l’auditoire accompagnait la musique par les paroles des chansons que l’on qualifierait, aujourd’hui, de ʺtubesʺ.
Nous ne parlons pas de la qualité de l’interprétation, avec Alain Loustalot et ses musiciens, c’est une évidence.
Le concert terminé, le verre de l’amitié fut offert par les organisateurs.
Merci à l’association ʺLes Amis du Docteur Belletrudʺ et à la mairie de Cabris pour cette initiative.

commentaires commenter